Changement climatique et introduction de troupeaux ovins chez les céréaliers

Le changement climatique affecte la production agricole. En conséquence, l’agriculture régionale doit adapter ses pratiques.

La réintroduction de troupeaux chez les céréaliers se présente comme une stratégie d’adaptation pertinente face à un contexte climatique évolutif. Depuis la formation présentielle à la prestation rattachable, cette formation a pour objectif d’anticiper les évolutions climatiques et de construire une stratégie globale permettant d’adapter progressivement son système vers ce mode de production.

Publics visés et prérequis

Cette formation s’adresse aux céréaliers et éleveurs (installés ou porteurs de projets) impactés par le changement climatique et souhaitant trouver des solutions d’adaptation, de l’amont à l’aval.

Pour les publics non chef.fe.s d’exploitation, merci de nous contacter pour vérifier avec vous la cohérence et faisabilité de votre projet avec les objectifs de formation.

Pas de prérequis pour cette formation.

Il est très vivement conseillé à toute personne à mobilité réduite (PMR) ou en situation de handicap (PSH) de nous contacter avant toute inscription car nos formations comportent très fréquemment une pratique « Terrain » (ex. visite de fermes) et cette séquence peut être inaccessible en fonction du handicap.

Effectif du groupe

12 minimum
18 maximum

Intervenant(s)

Pierre PUJOS
Pierre Pujos. Biologiste de formation, puis enseignant en lycée agricole CFA et CFPPA, il s’est installé agriculteur céréalier bio dans le Gers en 1998, en systèmes agro-écologique. Il effectue des interventions en conférence sur les questions d’adaptations des fermes au changement climatique. Il est impliqué dans les réseaux locaux.

Durée totale et lieu de la formation

24 heures et 30 minutes
Dont 14h en Présentiel – ,
Dont 7h en Présentiel – ,
Dont 3h30m en Présentiel – ,

Lieux
– 02 mars à Saint Puy (32)
– 03 mars à Lagraulet (32)
– 26 mars à Toulouse (31)

Horaires de le formation présentielle

Journée(s) présentielle(s) : le 02/03/20 de 09h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h30, le 03/03/20 de 09h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h30, le 26/03/20 de 09h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h30, puis date décidée conjointement avec le formateur pour la prestation rattachable
Accueil café une demi-heure avant le début de la formation.

Contenu de la formation

S’adapter au changement climatique via la réintroduction de troupeaux transhumants chez les céréaliers

Présentiel
14 heures – du 02/03/20 au 03/03/20

Objectifs
L’objectif de cette formation est ambitieux : depuis la formation présentielle à la prestation rattachable, l’objectif est de construire une stratégie globale permettant d’adapter progressivement son système de production au changement climatique tout en l’atténuant.

L’axe développé est celui de la réintroduction de troupeau chez les céréaliers.

A l’issue de la formation, les stagiaires seront capables de :
– Comprendre les enjeux du changement climatique et anticiper les répercussions sur sa ferme.
– Coopérer pour élaborer une stratégie d’adaptation au changement climatique
– Mettre en place chez soi les techniques particulières relatives à ce mode de conduite
– Formaliser un plan d’action à l’horizon 3-5 ans sur les pratiques à mettre en place face au CC

Contenus
JOUR 1

I – Comprendre et s’adapter au changement climatique
– Appréhender les mécanismes du changement climatique
– Impacts du CC à l’échelle mondiale, nationale, régionale jusqu’à la ferme
– Evolution du climat et impact sur l’activité agricole
– Influence des pratiques agricoles sur le CC
– Quelles pistes d’adaptations sur les fermes en production céréalière et animale aujourd’hui ?

II – Pré-visite de ferme : Introduction d’un troupeau d’ovin plein air transhumant chez un céréalier, fertilité in-situ
Pour le céréalier :
– Avantages vis-à-vis de l’adaptation au CC
– Avantages agronomiques, économiques et sociaux et freins
– Quelle alimentation fournir au troupeau ? Quelles valeurs alimentaires des différentes ressources ?
– Impact sur le temps de travailPour l’éleveur :
– Avantages vis-à-vis de l’adaptation au CC
– Avantages agronomiques, économiques, environnementaux et sociaux et freins
– Techniques de conduite et cahier des charges
– Règlementation et impact sur les aides PAC

III – Visite de ferme
Accueil par le binôme céréalier – éleveur d’une ferme de polyculture avec troupeau plein air transhumant. Le binôme développera les points d’intérêts suivants :
– Raison d’être de cette collaboration, rapport au changement climatique avant/après la collaboration.
– Choisir ses cultures et couverts, ses ITK, le matériel nécessaire
– Identifier les différentes ressources alimentaires
– Faire un plan de pâturage
– Gestion sanitaire du troupeau, conduite
– Engraissement à l’herbe

IV – Retour de visite : point économique et approfondissements
– Point économique sur le système présenté.
– Approfondissements de points techniques et économiques selon les besoins du groupe.
– Animation participative avec partages d’expériences sur le CC et les principaux thèmes désignés par le groupe suite à la visite

JOUR 2

I – Introduction d’un troupeau d’ovin transhumant chez un céréalier avec bergerie pour couchage, fertilité par apport de fumier
– Objectifs de ce système, avantages et freins
– Spécificité vis-à-vis du CC
– Valeurs agronomiques et économiques du fumier
– Plans d’épandages et gestion environnementale, matériel
– Choisir ses cultures et couverts
– Conduite du troupeau
– Impact sur le temps de travail

II – Visite de ferme
– Raison d’être de cette collaboration, rapport au changement climatique avant/après la collaboration.
– Choisir ses cultures et couverts, ses ITK, le matériel nécessaire
– Identifier les différentes ressources alimentaires
– Faire un plan de pâturage
– Gestion de l’épandage du fumier
– Gestion sanitaire du troupeau, conduite

III – Retour de visite- Point économique sur le système présenté.
– Approfondissements de points techniques et économiques selon les besoins du groupe.
– Animation participative avec partages d’expériences sur le CC et les principaux thèmes désignés par le groupe suite à la visite

IV – Formalisation d’un plan d’action à l’horizon 3-5 ans pour chacun des stagiaires sur les pratiques à mettre en place face au CC
Travail en binôme sur leur propre ferme.
– Quelles évolutions possibles ?
– Avancé pas à pas avec des actions concrètes
– Phasage des actions
– Transition économique
– Aides, accompagnement possible, personnes ressources dans son secteur d’activité

Formateur
Pierre PUJOS

Relation pratiques d’élevage, qualité nutritionnelle, valorisation économique

Présentiel
7 heures – du 26/03/20 au 26/03/20

Objectifs
A l’issue de la séance, les stagiaires seront capables de :- Comprendre et maitriser les répercussions des changements de pratiques sur les produits d’élevage
– Comprendre l’impact de ce mode de conduite sur la qualité nutritionnelle de la viande
– Adopter une stratégie différenciante et valoriser économiquement la qualité

Contenus
JOUR 3

S’adapter au CC implique des changements de pratiques sur la production de ressource fourragère et l’élevage. Cela a pour conséquence un impact sur la qualité nutritionnelle et une meilleure valorisation des produits de l’élevage.

I – Impact des changements de pratiques sur la qualité nutritionnelle de la viande- Valeur nutritionnelle de la viande : définition, explication
– Composants essentiels pour la santé humaine
– Focus sur les Oméga 3
– Quelles pratiques pour quels impacts sur la qualité ?
– Alimentation fourragère et qualité différenciante

II – Valorisation économique des produits- Filières en place localement
– Créer de la valeur ajoutée sur ces productions
– Démarche qualité

III – Les différents systèmes de commercialisation- Avantages et inconvénients de chacun d’eux
– Etude économique et sociale de cas concret

Formateur
Pierre PUJOS

Prestation Rattachable – Réintroduction de troupeaux chez les céréaliers

Présentiel
3 heures et 30 minutes – date à définir avec le formateur

Objectifs
A l’issue de la séance, le stagiaire sera capable de :- Evaluer son système d’exploitation et les modifications mises en place depuis la formation et notamment identifier ses points forts et les points sur lesquels (re)travailler
– Evaluer ses compétences techniques et savoir-faire et présenter une analyse économique
– Ajuster son plan d’action formalisé lors de la formation présentielle
– Être capable de communiquer et d’analyser son système d’exploitation

Contenus
Le stagiaire, accompagné par le responsable de la PR, évalue son système d’exploitation et exprime les modifications / innovations / changements qu’il a mis en place ou qu’il envisage de mettre en place sur son système. Il définit, avec l’accompagnateur et en lien avec la formation présentielle, les leviers les plus pertinents à prioriser.

Déroulé:
1. Présentation par l’agriculteur de la situation de la ferme vis-à-vis du changement climatique : analyse de l’impact sur la ferme aujourd’hui et demain, stratégie globale d’adaptation en place et/ou visée.
2. Présentation par l’agriculteur des évolutions majeures du système réalisées pour s’adapter au CC et hiérarchisation par ordre de priorité
3. Présentation par l’agriculteur de la transhumance hivernale envisagée (pour les éleveurs uniquement)
4. Présentation par l’agriculteur de la stratégie et des choix vis-à-vis du pâturage
5. Présentation par l’agriculteur de la conduite qui a été choisi conjointement afin d’établir un partenariat gagnant – gagnant, concernant notamment la gestion du troupeau, de la fertilité, de l’alimentation…
6. Présentation par l’agriculteur des documents administratifs et économiques de la ferme et de son analyse économique de cette nouvelle stratégie

Formateur
Pierre PUJOS

Modalités d’évaluation

Les séquences présentielles sont évaluées sous forme de questions / réponses posées individuellement ou en collectif tout au long de la formation ; sous forme de travaux pratiques en sous-groupes (travaux sur des tableaux, des schémas, des photos de parcelles…)

Sanction de la formation

Attestation de formation délivrée par Ver de terre Production.

Public éligible et prise en charge

Notre organisme étant référencé au Datadock, cette formation peut être prise en charge par les fonds de formation Vivea pour les cotisants à la MSA ou par tout autre OPCO (ex. OCAPIAT , AKTO… ) pour les salariés d’entreprise
La prise en charge est également possible par tous les financeurs publics (ex. : Pôle Emploi…).
Pour les stagiaires sans financement particulier, un devis est adressé à la suite de leur pré-inscription.

Repas

Les déjeuners auront lieu de 12h30 à 14h00. Afin de passer un moment convivial ensemble nous irons déjeuner au restaurant.

Inscription

Date

02 Mar 2020 - 26 Mar 2020

Heure

Toute la journée

Région

GERS (32)
GERS (32)
Logo Verre de Terre Production

Inscrivez-vous à la Mailing List

Rejoingnez-notre liste de diffusion et restez informé de nos actualités et nos offres.

Votre inscription a bien été enregistrée.