Maraîchage, petit élevage et verger en corse : le tronc commun et chênes de valeurs à partager

Cette formation donne des clés de compréhension pour redessiner un paysage productif et diversifié grâce à l’agroforesterie ; et présente les méthodes de gestion des arbres agroforestiers en systèmes mixtes associant maraîchage, arboriculture et élevage de volaille.

En Corse, le maquis a conquis les paysages avec une essence principale : le chêne vert.
Quand l’agroforesterie reprend le maquis, les paysages s’ouvrent et accueillent de l’herbe, des animaux et des arbres.
En effet, il s’agit de réinjecter des arbres fruitiers dans le paysage, de les associer de façon vertueuse avec les chênes verts existants pour créer des systèmes diversifiés intégrant des légumes, du petit élevage, des aromatiques, des fruits etc… où les vignes se marient aux arbres et forment des treilles et pergolas protégeant les parcours des volailles.
Ces systèmes mixtes, proches du jardin-forêt, permettent de créer de la fertilité in situ et produire de la biodiversité : c’est le début de la permaculture.

Contenu de la formation

La forêt domestique

Présentiel
7 heures – du 15/10/20 au 15/10/20

Objectifs
– comprendre les intérêts des systèmes agroforestiers, à l’échelle de la parcelle et du paysage
– connaître les techniques de base en permaculture
– connaître les utilisations des arbres agroforestiers
– connaître les différentes manières de réintroduire l’arbre dans les systèmes agricoles
– connaître les pratiques d’entretien des arbres agroforestiers

Contenus
1. Arbres, Agriculture, Permaculture, Agroécologie, Territoire et Sols vivant : le champ des possibles

2. Définition, effets et utilités de l’arbre – Environnementaux, territoriaux, économiques
L’arbre, les grands cycles et le climat
L’agroforesterie comme pilier de l’agroécologie

3. L’arbre et la production agricole – Connaissance des pratiques et aménagements « hors-forêt » et des systèmes agroforestiers
Agrisylviculture, agropastoralisme, systèmes mixtes
La signature forestière d’un sol

4. L’arbre champêtre, première matière
Notions de biologie et de physiologie
Notion de flore de pays : principales espèces
Diversité des produits (biomasse) et des « récoltes » possibles de l’arbre

5. L’économie de l’agroforesterie : du premier jour aux premières récoltes
Valorisation et aspects techniques
Exemples d’opération ou de pratiques

6. Planter sans se planter
Les techniques de base
Gestion de l’existant, réhabilitation des arbres sénescents
La régénération naturelle, la mise en défens
L’ouverture du milieu : la reprise du maquis en perspective

7. La taille et la valorisation des végétaux
A chacun sa place, sa taille et ses tailles de mise en production
La trogne, exemple pour conjuguer biomasse et biodiversité : la productivité retrouvée
Régulation, notion d’encombrement, gestion des flux et des matières

8. Sortie terrain sur un exemple d’aménagement agroforestier
Analyses et commentaires, test bêche pour analyser le sol à différents endroits (gradient de la forêt au sol travaillé)

Maraîchage et arboriculture : l’arbre au service des sols vivants

Présentiel
3 heures et 30 minutes – du 16/10/20 au 16/10/20

Objectifs
– comprendre les intérêts des systèmes agroforestiers en production maraîchère et arboricole
– connaître les principes agroforestiers adaptés en production maraîchère et arboricole
– connaître les principes de gestion de l’arbre et de la fertilité dans les systèmes maraîchers et arboricoles agroforestiers
– appréhender la mise en place et le pilotage d’un système agroforestier adapté au maraîchage et à l’arboriculture

Contenus
1. Principes premiers
Les différentes strates
Les arbres amortisseurs, régulateurs, producteurs et supporteurs
Les familles de plantes lianes, grimpantes, couvrantes, arbustes
Treille et pergola en perspective
Des oiseaux, des abeilles, des rapaces, papillons, araignées, fourmis, vers de terre, limaces, carabes et mammifères

2. Principes seconds
Les bons assemblages
Les combinaisons gagnantes
Les Symbioses pertinentes
La culture permanente, les couverts et la couverture multi étages

3. Principes troisièmes
Le substrat et les apports
La production de sol
Notion de fertilité in situ
Coopérations et symbioses entre plantes et champignons
Systèmes racinaires, systèmes aérien : gestion appropriée
Feuille, feuillage, racines annuelles, gestion de la lumières et de l’éclairage : cernage et contrôle

4. Sortie terrain sur un exemple d’aménagement agroforestier
Analyses et commentaires, test bêche pour analyser le sol à différents endroits (gradient de la forêt au sol travaillé)

Poulet et oeuf agroforestier

Présentiel
3 heures et 30 minutes – du 16/10/20 au 16/10/20

Objectifs
– comprendre les intérêts des systèmes agroforestiers en élevage
– comprendre et traduire la notion de comportement animal en pratiques agroforestières adaptées
– appréhender la mise en place et le pilotage d’un système agroforestier adapté à l’élevage de volailles

Contenus
1. Introduction
L’élevage agroforestier en pratique
Objectifs à atteindre, orientations et mise en œuvre
Pourquoi un poulet agroforestier est fondamentalement différent d’un poulet qui ne l’est pas ?

2. Les arbres et les volailles
Le confort animal, la notion d’abri et de protection, de bien-être de l’animal et de l’agriculteur
Le poulet et ses besoin premiers : stimuler l’expression de son répertoire comportemental
Apport d’herbe, feuilles, insectes, vers
Les idées reçues et les règles élémentaires de base

3. Les arbres dans les élevages de volailles
Les conditions d’utilisation optimale des parcours
En finir avec la boue et le piétinement
Principes d’aménagement : protection des animaux, des infrastructures
Pratiques d’aménagement : gestion de l’existant, création d’arbres têtards, plantation d’arbres, ouverture du milieu, diversification des essences …
Gestion et optimisation de l’herbe, des feuilles et des fruits
Gestion des effluents
Mobilité des parcours et des cabanes : questions sanitaires et régulation de l’herbe

4. Atelier pratique
Création d’un parcours agroforestier type adapté à l’élevage de volailles

Intervenant(s)

Alain Canet
Agronome et spécialiste des systèmes agroforestiers, il est directeur de l’association Arbre & Paysage 32 et mène à travers elle la réalisation de projets d’aménagement partout en France

Module :
– La forêt domestique, Maraîchage et arboriculture : l’arbre au service des sols vivants, Poulet et oeuf agroforestier

Durée totale et lieu de la formation

14 heures
Dont 7h en Présentiel – Moncale (20214),
Dont 3h30m en Présentiel – Moncale (20214),
Dont 3h30m en Présentiel – Moncale (20214),

Journée(s) présentielle(s) : de 09h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h30
Accueil café une demi-heure avant le début de la formation

Publics visés et prérequis

Cette formation s’adresse aux agriculteurs intéressés par l’agroécologie et l’agroforesterie, qu’ils soient exploitants agricoles déjà installés souhaitant faire évoluer leur système, ou porteurs de projet souhaitant développer des modes de production durables.
La formation s’adresse aussi aux techniciens, conseillers et particuliers intéressés par l’agroécologie et l’agroforesterie.

Pour tous les autres publics intéressés, merci de nous contacter pour vérifier avec vous la cohérence et faisabilité de votre projet avec les objectifs de formation.

Les pré- requis sont :
Pas de pré-requis.

Il est très vivement conseillé à toute personne à mobilité réduite (PMR) ou en situation de handicap (PSH) de nous contacter avant toute inscription car nos formations comportent très fréquemment une pratique « Terrain » (ex. visite de fermes) et cette séquence peut être inaccessible en fonction du handicap.

Effectif du groupe

10 minimum – 20 maximum

Modalités d’évaluation

Tous nos modules distanciels sont clôturés par des évaluations afin de mesurer les connaissances acquises et méthodologies comprises (Quizz avec des questions ouvertes et / ou sous format QCM).
Les séquences présentielles sont aussi évaluées sous forme de questions / réponses posées individuellement ou en collectif tout au long de la formation ; sous forme de travaux pratiques en sous-groupes (travaux sur des tableaux, des schémas, des photos de parcelles…)

Sanction de la formation

Attestation de formation délivrée par Ver de terre Production

Public éligible et prise en charge

Notre organisme étant référencé au Datadock, cette formation peut être prise en charge par les fonds de formation Vivea pour les cotisants à la MSA ou par tout autre OPCO (ex. OCAPIAT , AKTO… ) pour les salariés d’entreprise
La prise en charge est également possible par tous les financeurs publics (ex. : Pôle Emploi…).
Pour les stagiaires sans financement particulier, un devis est adressé à la suite de leur pré-inscription.

Inscription

Date

15 Oct 2020 - 16 Oct 2020

Région

Haute-Corse (2B)
QR Code
Logo Verre de Terre Production

Inscrivez-vous à la Mailing List

Rejoingnez-notre liste de diffusion et restez informé de nos actualités et nos offres.

Votre inscription a bien été enregistrée.