Thés de compost oxygénés et enrobages bio-stimulants de semences

CORONAVIRUS – Le module présentiel de cette formation est reporté

Ver de terre Production vous propose une formation de deux jours sur l’utilisation des thés de compost oxygénés (TCO) et l’enrobage des semences avec des composants bio-stimulants

Publics visés et prérequis

Cette formation s’adresse a tous les agriculteurs intéressés par le sol vivant et l’agroécologie, qu’ils soient ou non en agriculture biologique, souhaitant faire évoluer leurs pratiques culturales vers plus d’agroécologie, et plus précisément de découvrir l’utilisation et la fabrication de thés de compost et d’enrobage de semence.

Intervenant(s)

Jean-Charles DEVILLIERS
Jean-Charles DEVILLIERS est agriculteur en agriculture biologique de conservation en grandes cultures. Très intéressé par la microbiologie des sols et ses liens avec la santé des plantes et la fertilité des sols, il expérimente l’usage des thés de compost oxygénés et l’enrobage de semences avec des composés bio-stimulants depuis 3 années sur son exploitation.

Horaires, durée et lieu de la formation

14 heures en présentiel – du 27/03/20 au 28/03/20
67 rue victoire de la Marne, 52000 Chaumont
Accueil café à partir de 8h45, puis formation de 9h00 à 12h30 et de 14h à 17h30.

Déroulé et contenu de la formation

Objectifs pédagogiques
Mieux comprendre la microbiologie des sols, sa diversité fongique et bactérienne, ses rôles dans les cycles de la fertilité naturelle et l’intérêt qu’elle présente pour construire des systèmes agricoles durables. 
Mettre en place sur sa ferme des techniques alternatives utilisables en agriculture biologique comme en agriculture conventionnelle : le thé de compost oxygéné et l’enrobage de semences avec des composés bio-stimulants.

Partie 1
1. Comprendre l’importance des micro-organismes
– Le fonctionnement des relations symbiotiques entre les plantes et les micro-organismes au niveau de la rhizosphère et de la phyllosphère
– La diversité fonctionnelle des micro-organismes : bactéries fixatrices d’azote, actinomycètes, mycorhizes, bactéries photosynthétiques, micro-organismes efficients (EM), etc…
– Les principes de succession écologique et le rapport champignons / bactéries des écosystèmes naturels

2. Apprendre à travailler avec les micro-organismes 
– Bien choisir les ingrédients et les différents biostimulants disponibles en fonction des objectifs recherchés : compléments de croissance, acides humiques et fulviques, composts, extraits de plante et d’algues, champignons et bactéries symbiotiques, fertilisants minéraux et organiques, etc…
– Booster les défenses naturelles et la vigueur de la plante grâce à un enrobage adapté à ses besoins lors de la levée. 
– Protéger et fertiliser les plantes au cours de leur développement grâce à la fabrication de thés de compost oxygénés.
– Gestion de la ressource en eau et résistance aux stress hydriques

3. Une passerelle vers l’agriculture biologique de conservation des sols ?
– Complémentarité avec les techniques de non travail du sol
– Interdépendance avec les couverts végétaux : couvert d’été et d’hiver, cultures associées, rotation culturale, etc…
– Maîtriser l’enherbement en optimisant la couverture végétale des sols et gagner la course à la lumière contre les adventices.
– Protection des cultures et articulations avec l’usage de produits phytosanitaires

Partie 2
1. Guides et recettes pour réussir ses enrobages et fabriquer du thé de compost oxygéné 
– Ingrédients, recettes, matériel et paramètres à respecter.
– Technique liquide et solide.
– Règles de pulvérisation à respecter pour une application foliaire optimale
– Atelier pratique : réalisation d’un enrobage de semences et d’un thé de compost oxygéné avec les participants.

2. Comment transposer l’usage de ces techniques sur son exploitation ?
– Mesurer les impacts sur l’organisation générale du travail et adapter son système de production
– Adapter les techniques aux volumes envisagés et à son matériel disponible.
– Analyse des coûts de production et des charges opérationnelles en fonction des recettes.
– Partage des données économiques et des adresses de fournisseurs où se procurer les matières premières et outils nécessaires.

3. Visite de ferme
– Présentation de la ferme de Jean-Charles Devilliers en Haute-Marne : contexte pédoclimatique, pratiques culturales, présentation illustrée des résultats au champ et des bandes témoins, différences de rendements, etc… 
– Visite des parcelles, observations au champ des résultats sur la santé des plantes et le contrôle des adventices.
– Comparaison entre les différentes modalités menées sur l’exploitation et les bandes témoins.

Sanction de la formation

Attestation de formation délivrée par Ver de terre Production

Public éligible et prise en charge

Notre organisme étant référencé au Datadock, cette formation peut être pris en charge par les fonds de formation Vivea pour les cotisants à la MSA ou par tout autre OPCO (opérateur de compétence) pour les autres publics (ex. : OCAPIAT, Pôle Emploi….)
Pour les autres stagiaires, un devis est adressé à la suite de leur inscription.
Il est très vivement conseillé à toute personne à mobilité réduite (PMR) ou en situation de handicap (PSH) de nous contacter avant toute inscription car nos formations comportent très fréquemment une pratique « Terrain » (ex. visite de fermes) et cette séquence peut être inaccessible en fonction du handicap.

Inscription

Date

27 Mar 2020 - 28 Mar 2020

Heure

9 h 00 min - 17 h 30 min

Région

Haute-Marne (52)
Haute-Marne
Logo Verre de Terre Production

Inscrivez-vous à la Mailing List

Rejoingnez-notre liste de diffusion et restez informé de nos actualités et nos offres.

Votre inscription a bien été enregistrée.