Concevoir un système de gestion de l’enherbement sans chimie et sans travail du sol – 27

Le 18 décembre 2019 avec Konrad Schreiber, dans l’Eure (27).

Présentation et contexte

A la demande de l’association Action Agro Avenir, cette nouvelle formation vise à travailler la thématique de la gestion de l’enherbement en grandes cultures en agriculture de conservation.
Les désherbants sont les produits phytosanitaires les plus difficiles à supprimer des systèmes en agriculture de conservation. Par ailleurs, la potentielle prochaine suppression du glyphosate amène les agriculteurs à trouver des solutions rapidement pour se passer des désherbants.
Cette formation apportera des réponses techniques agroécologiques à cette problématique.

Objectifs pédagogiques

– comprendre les dynamiques d’apparition des adventices
– être capable de diagnostiquer ses parcelles grâce aux plantes bio-indicatrices et de corriger les déséquilibres détectés
– être capable d’adapter sa fertilisation pour diminuer l’apparition d’adventices
– comprendre l’intérêt d’un outil de destruction mécanique des plantes sans travail du sol et être capable de l’utiliser
– être capable de mettre en oeuvre des pratiques de désherbage sans chimie et sans travail du sol sur sa ferme

Publics visés et pré-requis

Cette formation s’adresse en priorité aux agriculteurs adhérents de l’association Action Agronomie Avenir, mais aussi plus largement à tout agriculteur intéressé par l’agriculture de conservation et les pratiques agroécologiques.

Pré-requis : pratiquer l’agriculture de conservation ou en comprendre les principes agronomiques.

Intervenant

Konrad SCHREIBER
Ancien éleveur devenu agronome à l’Institut de l’Agriculture Durable (IAD), co-fondateur de Ver de terre Production et de La Vache Heureuse, il forme et conseille les agriculteurs partout en France sur les techniques agroécologiques.

Durée totale et lieu de la formation

1 jour (7h) – en présentiel
Lieu à confirmer (27)

Horaires de la formation présentielle

9h00 – 12h30 / 14h – 17h30
Accueil à partir de 8h30 avec le café.

Déroulé

Introduction
Les adventices : lutter contre ou gérer avec ?

Les techniques de désherbage Bio-Logique
– la couverture des sols : couverts végétaux, litière
– les successions culturales
– les insectes
– le non-travail du sol
– …

Bien fertiliser pour désherber
Le premier outil de désherbage est la fertilisation :
– la fertilisation influence les levées de dormance de certaines adventices
– la fertilisation des couverts végétaux influence la densité de leur biomasse et donc le taux de couverture des sols

La chimie agricole vs l’Agriculture Biologique
Les adventices résistaient à la chimie, aujourd’hui elles résistent au travail du sol : on commence à observer le même phénomène de résistance des adventices au travail du sol que celui qu’on a pu observer avec la chimie.
Les deux grandes stratégies de désherbage à l’oeuvre aujourd’hui : 
– en Agriculture Biologique : lutte mécanique + rotation des cultures
– en agriculture conventionnelle avec chimie : désherbants + les innovations du Semis Direct (plantes compagnes, mélanges, rotation)

L’innovation majeure : les plantes bio-indicatrices de Gérard Ducerf ou savoir gérer les plantes avec les plantes
– Comment utiliser le savoir des plantes bio-indicatrices.
– Les plantes bio-indicatrices nous renseignent sur l’état de santé et de structure des sols.
– Les plantes bio-indicatrices nous renseignent sur l’état d’oxydoréduction des sols. 

Autre innovation en construction : biner sans travailler le sol
Présentation du Roll’n’Sem et de son utilisation

Conception un système de désherbage sans travail du sol et sans chimie (atelier)
Construire de nouveaux schémas de désherbage avec ce qui a été vu :
la fertilisation, les plantes bio-indicatrices, le Roll’n’Sem

Conclusion et perspectives : le modèle de la nature
Les techniques de désherbage qui existent dans la nature.

Repas

Les déjeuners auront lieu de 12h30 à 14h00. Ils ne sont pas pris en charge dans le cadre de la formation.

Sanction de la formation

Attestation de formation délivrée par VER DE TERRE PRODUCTION

Prise en charge

Cette formation est prise en charge par les fonds de formation Vivea pour les cotisants à la MSA.
Nous demandons cependant pour les stagiaires éligibles à ces fonds une participation personnelle de 30 € TTC (25€ HT) pour l’organisation à laquelle s’ajoutera le coût du déjeuner. Cette somme sera à régler de préférence le jour de la formation au matin par chèque ou en liquide au responsable de la formation.

Pour les autres stagiaires, un devis leur sera proposé à la suite de leur inscription. 
Notre organisme étant référencé au Datadock, la prise en charge auprès des différents OPCO (Opérateur de Compétence) est possible pour cette formation, ainsi que les Pôles Emploi.

Inscriptions

Ouverture des inscriptions à venir.

Date

Déc 18 2019

Heure

9 h 00 min - 17 h 30 min

Région

Normandie
Normandie
Logo Verre de Terre Production

Inscrivez-vous à la Mailing List

Rejoingnez-notre liste de diffusion et restez informé de nos actualités et nos offres.

Votre inscription a bien été enregistrée.